Les ISA World Surfing Games protègent les coraux

gfc-porte-cle-bois_01_bandeaugfc_bracelet-bois_01_bandeauCertains d’entre vous ont peut-être déjà eu la chance de s’offrir une semaine ou un week-end en bord de mer ce mois-ci, et d’en profiter pour faire des activités qui changent du classique restaurant-cinéma. Kite-surf, paddle, voile, surf… Ou simplement lézarder sur la plage ? En Normandie en tout cas, malgré la température de l’eau qui dépassait à peine les 10 degrés, plusieurs courageux se sont adonnés à leurs activités sportives sur l’eau le week-end dernier. Nous descendrons dans cet article un peu plus au Sud, à Biarritz, pour vous parler des championnats du Monde de surf – Isa World Surfing Games. Ils auront lieu du 20 au 28 mai, et nous avons pour l’occasion réalisé des objets publicitaires qui soutiennent des actions de protection des coraux. Il s’agit de bracelets en bois, ce sont donc de beaux souvenirs à offrir ou à s’offrir, et c’est l’occasion, si vous appréciez ce genre de manifestation, de soutenir ceux qui œuvrent pour que les surfeurs puissent continuer à nous impressionner sur de belles vagues qui n’auront pas avalé les villes se trouvant sur les côtes.

En effet, si l’alarme a fortement été sonnée par les scientifiques à propos du blanchissement des coraux cette année, c’est parce que le corail est un très bon indicateur de la santé de nos océans. Et celle-ci n’est pas au top de sa forme : c’est la deuxième année consécutive que les coraux subissent des hausses de température de l’eau trop forte et blanchissent, comme le soulignait récemment Le Figaro. Or, un corail qui a perdu ses couleurs est un corail mourant. D’un côté, moins de corail, c’est moins de risques de blessures pour les surfeurs ! Mais c’est aussi un signe de réchauffement très important de l’eau, et d’une montée du niveau des océans imminente qui peut détruire les côtes. Et si les côtes doivent être évacuées, cela fait beaucoup moins de spectateurs pour les ISA World Surfing Games… !

surf-gfcPlus sérieusement, ce réchauffement pourrait vraiment modifier la pratique du surf : la manière dont se casse une vague dépend de la forme du plancher océanique sur laquelle elle se trouve. Certains spots connus comme Huntington Beach en Californie ou Outer Banks en Caroline du Nord ne devraient pas être affectés, mais les caractéristiques de casse des vagues seraient modifiées sur des spots… Qui contiennent des coraux, d’après un rapport de 2014 de la National Oceanic and Atmospheric Administration soutenu par Kevin Wilden, géologiste et co-fondateur de l’ONG Sustainable Surf.

La hauteur des vagues pourra également être impactée : des recherches récentes dont les conclusions ont été dévoilées dans la revue Nature Climate Change et reprises par Futura Sciences montrent que la hauteur des vagues devrait diminuer dans l’hémisphère nord et augmenter dans certaines régions de l’hémisphère sud, notamment l’Australie. Pas idéal pour nos spots français !


Nous constatons en tout cas que les communautés scientifiques et de surfeurs travaillent main dans la main dans un intérêt commun, en promouvant la protection des coraux par des ambassadeurs ou grâce à la vente de nos bracelets lors de compétitions internationales. Pour soutenir l’initiative et vous offrir un beau bracelet, vous pouvez suivre
ce lien vers la boutique officielle de la compétition. Et pour profiter d’un week-end ensoleillé et voir des performances on water hors du commun, rendez-vous à Biarritz !

18816206_10153969076672537_1926867866_n 18789201_10153969076662537_1871296026_o 18675129_10153956187227537_1445979320_o