5 objets publicitaires de très mauvais goût

Crédit photo principale : Konbini

Dans le monde des objets publicitaires, on trouve facilement le meilleur comme le pire. Nous vous proposons un florilège du pire, des goodies kitsch, misogynes, ridicules… En commençant par les objets de promotion des campagnes politiques, qui atteignent souvent des sommets en termes de mauvais goût. Et ce quel que soit le pays concerné.

goodie-politique1. Les goodies politiques

Plutôt que de sélectionner un seul objet, nous avons fait une catégorie complète de goodies politiques car il est difficile de faire un choix. Commençons par les objets publicitaires proposés par les différents partis politiques de notre chère patrie, c’est d’actualité ! La boule à neige « Parti Socialiste » pourrait nous rappeler les vieux objets qui trônaient sur les commodes de nos grands-parents (voire arrière-grands-parents). Décorer sa maison avec une boule à neige, serait-ce une tendance sur le retour ? Nous en doutons… Mais les américains font encore mieux ! Les stylos Trump/Clinton parlants en plastique font, au mieux, peur avec leurs gigantesques têtes de candidats aux sourcils froncés et sont, au pire, en plastique donc polluants. D’après Dynamiz, ces objets « imitent à la perfection la voix des candidats »… Kitsch, vous dites ? Le site répertorie d’ailleurs bien d’autres perles : les chaussons, les pinatas…

Aucune opinion politique là-dessous, juste une gentille moquerie quant aux objets choisis pour représenter les candidats (ou, pour les Etats-Unis, le nouveau président).

2. Le goodie sexiste

Un petit pack de lessive se cachait dans le sac de goodies destiné aux coureuses de La Parisienne qui a eu lieu le 11 septembre 2016… Et cela ne fut pas du goût de tous. D’autant plus après les propos de Patrick Aknin, le créateur de la course, qui persiste en déclarant : « C’est vrai qu’on essaie de trouver des produits adaptés aux femmes ». Un homme qui juge un échantillon de lessive adapté aux femmes, à peine cliché. Au-delà de ce bémol, parlons un peu de la course : La Parisienne, c’est une course réservée aux femmes et qui se déroule tous les ans à Paris depuis 1997. Elle atteint aujourd’hui près de 40 000 participantes et soutient la Recherche Médicale contre le Cancer du Sein. Alors on y court tout de même !

3. Les goodies cheap et inutiles

On reste sur le thème de la course à pied avec le semi-marathon de Paris de 2014 qui avait eu un léger problème avec les t-shirts offerts aux participants… Ceux-ci étaient restés bloqués à la douane, et avaient donc dû être ré-imprimés en catastrophe, et dans un coton dont la qualité laissait à désirer. C’est le risque lorsque l’on fait venir ses produits de l’autre bout du monde ! Doublement polluant donc.

4. Les sacs vulgaires

South Park n’a jamais été connu pour son côté poli, et à la Paris Games Week, la marque a mis le paquet avec des sacs proclamant un beau discours à son image : l’annale du destin. Bon, en termes marketing, c’est plutôt réussi car cela correspond à priori à la cible ! Voyez plutôt :

south-park-paris-game-week

preservatif-super-mario-love-bonus5. Les préservatifs ridicules

Qu’aurait été notre top sans le goodie le plus détourné de l’histoire des goodies… Le préservatif ! Cela reste utile, mais « La communauté de l’anus » et « Tu veux voir mon flux », on a fait plus classe comme communication. Vous verrez des dizaines d’aperçus sur Pinterest, nous vous laissons apprécier. Nous savons que cela vous fera tout de même rire un peu…