Ce que veulent vos clients !

RSE

Les Etats-Unis viennent d’élire Trump à la présidence, ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir de ce monde me direz-vous. Et en même temps, si un géant de la fast food dont le nom commence par Burger et finit par King soutient la cause LGBT avec ses packagings arc-en-ciel, c’est qu’un beau mouvement est en marche, non ? Action sociale ou purement marketing, peu importe, si BK le fait, c’est que cela fonctionne ! Le marché n’est pas tout à fait le même en Europe ou en France mais on remarque en tout cas cette tendance de fond mondiale de vouloir consommer juste, responsable. Alors, si vous souhaitez être partie prenante de ce grand mouvement en faveur de la transformation positive de notre monde et de notre consommation, écoutez les attentes de plus en plus fortes exprimées par vos clients :

1. Du local, et de plus en plus proche
80% des consommateurs français considèrent que le made in France est une (bonne) raison d’acheter. Nous allons même encore plus loin avec le made in Région qui, depuis les années 90, est de plus en plus plébiscité : 70% des consommateurs privilégieront un produit qui vient de leur région.

2. De la transparence
Seule ombre au tableau du local, la transparence qui n’est pas considérée comme exemplaire. Les français veulent acheter français mais n’ont pas confiance en les discours des marques sur le lieu de fabrication. Astuce pour les consommateurs : achetez des produits avec le label Origine France Garantie, plus fiable que le « Made in France » qui peut signifier que les pièces ont été assemblées en France (mais produites à l’autre bout du monde !).

3. Un environnement préservé
Allons du côté de l’Italie et de l’Allemagne cette fois, qui d’après une étude du Crédoc, sont les nations dont les consommateurs sont les plus attachés à l’impact écologique des produits qu’ils consomment. La France, sur ce point, fait partie des mauvais élèves mais les consciences et les pratiques évoluent. Vous pouvez commencer la démarche dans votre entreprise avec Gifts for Change par exemple !

4. Des produits qui durent
Dans son portrait 2015 du « consommateur repenti », le Crédoc montre une fois de plus la réalité d’un mouvement vers une consommation plus raisonnée en privilégiant les objets qui durent longtemps et en mettant ces différents mots clés en avant : « ne pas jeter, écologique, renouvelable, recyclage, solidarité, partage ».

5. Des entreprises éthiques
Des tragédies comme celle de l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, en 2013, ont fait prendre conscience aux consommateurs des conditions de travail effroyables que subissent les pays producteurs. La jeune génération ne raisonne plus en termes de profits mais pensent au contraire que pour réussir sur le long terme, une entreprise doit traiter équitablement ses employés et valoriser l’éthique, la confiance et l’intégrité.

6. Moins de douleur pour nos compatriotes à pattes
Les pays riches diminuent leur consommation de viande. En France par exemple, la chute est très forte : en 1998, un habitant consommait 94kgs de viande par an, en 2014 il en consomme 86. La tendance est la même partout en Europe et globalement, dans les pays riches, mais augmente dans les pays pauvres. Faisons passer le mot, et permettons aux pays en difficultés de se développer autrement que nous ne l’avons fait. De nombreuses associations agissent dans ce sens, comme One.

7. Moins de déchets
Réduire les déchets est une demande expressément formulée par les clients de l’hôtellerie par exemple. A elles trois, les problématiques d’économies d’eau, d’énergie et de réduction des déchets représentent 80% des préoccupations de ces même clients ! Le secteur de l’alimentaire est aussi très touché : les supermarchés ne peuvent maintenant plus jeter leurs invendus et le succès de jeunes entreprises comme Too Good to Go confirme la tendance.

8. Une énergie renouvelable
Plusieurs fournisseurs d’énergie tels que Enercoop ont souhaité répondre à une demande forte des clients en développant la fourniture d’énergies vertes, que ce soit pour le B to B ou le B to C. La croissance fulgurante du marché de l’énergie solaire est également un bon indicateur de l’évolution des mentalités sur la consommation d’énergie. L’avantage est double : de nombreux pays encore peu développés mais bénéficiant d’un bel ensoleillement (Amérique Latine, Inde par exemple) capitalisent sur cette source d’énergie renouvelable pour leur développement.

La voix du monde porte vers une économie verte, respectueuse de son environnement et des Hommes qui la composent. Entreprises, producteurs, suivez cette voix !

Marie Olivier