PAPOUK, L’OURS BLANC
1500 enfants sensibilisés
 
Contexte
 

L’ours polaire, une victime et un symbole.

On compte actuellement entre 20.000 et 25.000 ours polaires dans le monde.
Si nous n’agissons pas, 1/3 de leur population pourrait disparaître d’ici 2050.

C’est cet animal emblème qui a été choisi pour incarner le projet de Besson Chaussures.

Dans notre imaginaire, l’Arctique est un milieu inhospitalier et préservé des activités humaines et de la pollution. Dans les faits, c’est l’un des endroits les plus pollués de la planète.
Une récente étude a mis en évidence des taux de pollution record par les microplastiques (12.000 particules par litre !). Si les macro-déchets sont visibles et choquent l’opinion publique, les micro-déchets sont les plus nocifs pour les organismes. La pollution microscopique, portée par les courants marins et aériens, se retrouve dans les eaux de l’Arctique où elle contamine toute la chaîne alimentaire, passant du krill (un zooplancton) à la morue arctique, puis aux phoques et enfin à l’ours polaire. L’animal, qui peine déjà à chasser le phoque à cause des embâcles tardives et des débâcles précoces, est de surcroît contaminé lorsqu’il se nourrit. Cet empoissonnement conduit à un affaiblissement de son organisme, provoque des maladies, des difficultés à se reproduire et des malformations chez les oursons. Dans un milieu aussi impitoyable que l’Arctique, seuls les animaux en parfaite condition physique peuvent survivre. Il est donc de notre devoir de poursuivre les efforts pour lutter contre toutes les formes de pollution qui ont un impact sur l’Arctique.

 
Contribution et bénéfices
 

Sensibilisation

LA SENSIBILISATION PAR LE DIVERTISSEMENT

Qui mieux qu’une vieille ourse polaire peut témoigner de l’impact direct de nos modes de vie sur la banquise ? Installée dans la cour de l’établissement. une structure de 7 mètres de diamètre pourra accueillir une à deux classes par session. Les élèves y rencontreront Aiyanna (fleur éternelle en inuit), une vieille ourse qui, après une longue vie sur la banquise arctique, a décidé de passer une retraite bien méritée sur la terre ferme.

En quelques décennies seulement, son océan glacé s’est métamorphosé. Elle a vu arriver par les airs et les eaux la  pollution du monde des hommes, puis le climat se détraquer. Pour ses oursons devenus grands, pour les générations d’ours polaires à venir, elle a choisi de voyager à la rencontre des hommes pour leur parler, pour témoigner des bouleversements qui touchent l’Arctique, de l’urgence climatique et leur adresser un souhait : celui de tout faire pour préserver notre planète.

 

UN PROGRAMME ITINERANT

Le but est que notre ours puisse sillonner la France et s’installer dans les écoles qui en feront la demande, mais également dans des festivals nature ou lors d’autres événements majeurs (comme le congrès mondial de la nature en 2020 à Marseille).

 
Objectifs
 

ENSEIGNER ET SENSIBILISER

  • Le cycle de vie des ours lié à la banquise :
  • La naissance des oursons
  • La reproduction
  • L’alimentation
  • Les adaptations de l’ours à son environnement…
  • Les transformations du milieu naturel :
  • La pollution visible (plastique, déchets…)
  • La pollution silencieuse (polluants chimiques)
  • Embâcle tardive et débâcle précoce
  • Difficultés à trouver de la nourriture
  • Hybridation entre ours polaires et ours bruns (Pizzly)…
  • Les solutions pour diminuer notre impact sur la planète et sur les ours polaires (éco-gestes) et les autres habitants de l’arctique.

S'inscrire à la newsletter

Entrez votre adresse mail ou téléphone et nous prendrons contact avec vous

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?